Le coût élevé de la dot en République Démocratique du Congo

2 min


565
843 shares, 565 points
Le coût élevé de la dot en RDC

Pour épouser une femme en RDC de nos jours il faut avoir les poches pleines. Il y a une pratique très courante ces derniers temps en République Démocratique du Congo (RDC), mais également comme partout en Afrique centrale, qui consiste à élever le coût de la dot. Ce qui en réalité n’a rien à voir avec nos coutumes.

Lire aussi: Wil Aime: Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour réussir ?

 

Qu’est-ce qui est la cause de l’augmentation excessive de la dot en RDC ?

La dot est une coutume ancestrale qui permettait à un homme amoureux de pouvoir épouser la femme de sa vie. C’était tout juste un acte symbolique pour concrétiser une union, avec de l’argent ou des objets, mais ce n’était point un fonds de commerce. Cependant, aujourd’hui en RDC c’est devenu une transaction financière où la famille de la future mariée cherche à s’enrichir avec une dot excessivement coûteuse. Tous les frais et les dépenses que les parents ont consenti sur leur fille à savoir les frais de scolarisation, d’habillement, de logement et d’alimentation sont inclus dans la dot. Une situation somme toute à la limite du ridicule.

Les conséquences

Si la dot est un ascenseur social pour certaines familles qui veulent sortir d’une situation financière difficile, ça ne manque pas d’avoir des conséquences sur le mariage. D’abord beaucoup de jeunes filles en âge de se marier se retrouvent dans une situation difficile pour se marier. Elles deviennent par la force des choses des célibataires après 25 ans parce que ne trouvant pas de prétendant digne de ce nom. Pour certaines d’entre elles, un foyer polygame où elles ne sont pas valorisées reste la solution. Pour les hommes, la seule solution, quand ils n’ont pas assez d’argent pour une dot exorbitante, c’est le concubinage avec la dulcinée. Le résultat est là, le concubinage se répand de plus en plus dans la société sans que les parents puissent piper mot avec son lot de problèmes.
 

Trouver une solution à cette situation pour que la femme se soit plus instrumentalisée

Face à cette situation, il apparaît clairement que dans la société la femme est instrumentalisée pour assouvir les désirs de la famille. Ce qui est tout simplement inacceptable. La solution est de retourner aux valeurs cardinales du mariage et aux principes de la dot selon les coutumes. Une dot doit être un acte symbolique est non une transaction financière où le futur époux, semble-t-il, va « acheter » une épouse. D’autant plus que sur le plan religion, cette situation de mercantilisme est tout simplement inacceptable.  Même si la dot est un élément indispensable pour le mariage coutumier en Afrique, elle n’a pas à « ruiner » un homme pour qu’il puisse se marier.



Comments

comments

Choose A Format
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
Video
Youtube, Vimeo or Vine Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Gif
GIF format