Paul McCartney veut sauver les lévriers


Paul McCartney
Paul McCartney

Paul McCartney a honoré le chien qui lui a inspiré la chanson Martha My Dear en demandant aux patrons d’une grande entreprise de produits vétérinaires de prendre mieux soin de leurs lévriers. Le chanteur s’est allié au groupe de défense des droits des animaux PETA et a écrit une lettre à James Wiltz, président de la Patterson Companies pour lui demander de sauver 150 chiens à la Pet Blood Bank, Inc, après avoir promis initialement qu’il s’occuperait du bien-être des lévriers.

Paul McCartney avait appris que M. Wiltz n’avait finalement pas honoré sa promesse, et il a pris le parti de lui faire savoir son mécontentement. « J’ai des chiens depuis que je suis enfant, et je les ai tous aimé profondément, dont Martha qui fut mon compagnon pendant 15 ans, et à propos de laquelle j’ai écrit Martha My Dear. Je rejoins mes amis de PETA en vous demandant de racheter ces lévriers et de les retirer des conditions effroyables dans lesquelles ils sont gardés, isolés, seuls, certains d’entre eux effrayés en entendant les pas de ceux qui viennent prendre leur sang, encore et encore. Ils ont eu une dure vie sur les champs de course, et ils mourront sans amour si on les laisse où ils sont. J’ai vu des photos de ce qu’ils ont souffert, comme des ongles qui ont poussé dans les coussinets de leurs pattes, les gencives infectées, et les dents pourries, et on me dit que certains sont même morts de déshydratation. Des gens bons, des professionnels du sauvetage des lévriers attendent de placer ces chiens dans de bonnes maisons et de les transporter dans ces maisons, sans coût pour qui que ce soit. S’il vous plaît, faites ce qui est juste et gagnez le soutien de toutes sortes de vétérinaires et de bonnes personnes dans le monde entier », a-t-il écrit.

Ces animaux sont dans un nouvel exposé de PETA à propos des conditions dans ces banques de sang, où leur sont « refusés les soins vétérinaires pour des infections orales sévères, des plaies douloureuses et infectées, une patte cassée et d’autres problèmes de santé ».

Un représentant de PETA a dit à WENN : « la plupart des chiens de cet endroit sont confinés dans des chenils nus, dans lesquels on voit qu’ils souffrent de troubles comportementaux induits par le stress, comme faire les cent-pas, tourner en rond, rester tapis, et même s’uriner dessus de peur quand on les approche. Depuis que l’exposé de PETA est publié en ligne et dans le Washington Post, plus de 110.000 personnes ont demandé à Patterson d’utiliser ses ressources pour aider ces chiens à avoir une attention pour le reste de leur vie, et un panneau mobile est apparu devant le QG du Minnesota de l’entreprise ».


Comments

comments

What's Your Reaction?

hate hate
0
hate
confused confused
0
confused
fail fail
0
fail
fun fun
0
fun
geeky geeky
0
geeky
love love
0
love
lol lol
0
lol
omg omg
0
omg
win win
0
win

Comments 0

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Paul McCartney veut sauver les lévriers

Translate »